Les Hussons en Bolivie - Mission familiale à l’Institut d’Éducation Rurale
Ils sont là au coeur de nos vies... 
samedi, juillet 4, 2009, 02:54
Finalement, après 2 jours de retard pour un avion raté à Miami, nos amis Benoit, Camille et Isabelle ma nièce, sont arrivés à Cochabamba le jour de la fête nationale du déménagement, le 1er juillet, et là c'est tout un "move".



Camille et Isa ont fait une entrée remarquée à l'aéroport mais Benoit s'est montré plus prudent avec les bagages.

La priorité #1 de Camille en arrivant à l'IER a été bien sûr de vérifier si un lama pouvait être aussi grand que sur la photo du 24 juin, bravo aux septiques.

Par contre elle a appris à garder en réserve ses démonstrations affectives quand le lama a commencé à menacer de lui cracher au visage.

Murielle leur avait préparé pour la deuxième fois un premier bon petit déjeuner, la première fois étant avant qu'on apprenne qu'ils avaient raté l'avion vers Santa-Cruz. Leur première journée à été consacrée à découvrir le site de l'IER et de faire une bonne sieste réparatrice.

L'imposante quantité de bagages était en grande partie dûe aux cadeaux qu'ils ramenaient avec eux. Merci à tout ceux qui nous ont offert du matériel informatique qui permettra de rajeunir le parc existant de l'IER et de Cadeca, l'organisme cousin à côté. En particulier à Lorraine, la maman des amis de toujours de nos 2 plus grands qui a fait une collecte sur son lieu de travail, Mireille avec qui nous avons suivi des cours d'Espagnol, Louis et finalement Jacques mon beau-frêre qui a chargé Isabelle de plusieurs kilos de disques durs et de lecteurs CD.


Un gros merci à ma sœur Fabienne pour le sac de hockey plein de jeux et jouets pour les filles de l'IER et les enfants de Tablas Monte. À Christine pour les patrons qui vont permettre aux étudiantes en couture de pratiquer d'autres modèles que ceux dont elles ont l'habitude. Finalement à nos généreux donateurs qui ont permis d'acheter un baby-foot pour l'IER et un autre pour les enfants de Tablas Monte, en plus d'une montagne de jouets pour la garderie de ce petit village si charmant.


Le baby-foot de l'IER n'a pas eu besoin de publicité pour devenir populaire et les petits joueurs de bois, remis en état dans l'atelier d'une personne handicapée, n'ont pas beaucoup de repos quand les filles sont en pause entre les cours.


Dès le 2ème jour, Benoit avait pris goût au maté de coca et au bon pain frais du jour, puis ils sont tous partis à la découverte de la Cancha, le plus grand marché couvert du monde.


Isabelle est revenu avec un beau poncho et des mitaines dont même les pouces peuvent être découverts.


Nous avons fêté d'avance Élise et Clément qui auront leur anniversaire pendant notre voyage au Pérou. Pour l'occasion Sœur Cipri est allée chercher une piñata qui n'a pas résisté au 1er coup de bâton d'Élise. Il faut dire qu'il n'y a pas grand chose qui puisse résister à son envie de bonbons.



Pour répondre à leur souhait d'avoir de la bière pour leur fête, Sre Murielle est allé cherche de la Taquiña bien fraiche, bonne broue fabriquée à Cochabamba même. Cependant Isabelle n'a pas donné l'impression de trop apprécier.


Doña Yollanda nous a préparé le plat préféré des enfants, soit une bonne soupe de mañi avec des pinottes et des petites frites qu'on fait tremper dedans, un bœuf bourguignon et un bon gâteau pour dessert.


Toujours très attentionnée, Doña Yollanda et ensuite allée chercher le nouveau bébé mouton pour le présenter à Camille Dolittle.


Bon, on se lève dans 5 heures pour prendre le bus vers La Paz, 6 heures de route à tournicoter dans les montagnes, d'où nous vivrons une expérience de rite Aymara au bord du lac Titicaca puis nous irons passer une semaine au Pérou pour visiter le Machu-Pichu et la jungle Amazonienne. Si tout va bien, je vous en reparle au retour.


1 commentaire ( 56 lectures )   |  permalien   |   ( 3.2 / 1097 )

<Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | Suivant> >>