Les Hussons en Bolivie - Mission familiale à l’Institut d’Éducation Rurale
Premières impressions de Christine 
samedi, janvier 24, 2009, 05:31
De Montréal à Cochabamba...un long voyage
entre le Nord et le Sud
entre la neige et le soleil
entre la richesse et la pauvreté
entre la modernité et le traditionnel
entre l'individu et la communauté

Le passage de l'un à l'autre est souffrant, c'est naître à quelque chose de nouveau en laissant derrière nous notre sécurité, nos amis, des habitudes construites sur plusieurs années ou décennies. Le changement est brutal presque trop grand, surtout pour les enfants. Ils ont beaucoup de deuils à faire. Mais l'accueil de toute l'équipe de l'IER, la maison préparée pour nous jusque dans les moindres détails, la beauté du site de l'institut et la paix qui y règne est bienfaisante. Un petit paradis entouré de murs et de barbelés, où chacun se sent bien et où tout le monde travaille très fort. C'était bien de rester une journée à l'intérieur de ces mûrs avant d'affronter la ville, ce que nous avons fait le deuxième jour. L'expédition en truffi où chacun s'assoit comme il peut est déjà une expérience, le trafic, la pollution, l'état des maisons est déstabilisante. Mais il est impressionnant de voir ces femmes vendre toutes sortes de choses un peu partout. Il y a des piles de nourritures impressionnantes, des couleurs et beaucoup de monde partout. Nous faisons un petit tour de ville avec Sr Murielle en finissant par le marché de la Cancha un vrai labyrinthe de petites boutiques. Nous retournons ensuite à l'IER où nous commençons à nous sentir chez nous. Des filles rient dans un coin, elles sont prêtes à jouer avec nous au basket. Premiers contacts d'une relation qui s'annonce bien. Nous goûtons aussi à la spécialité locale pour les fêtes une boisson au maïs bleu et à la cannelle avec des beignets plats. C'est très bon...nous leur offrons du sirop d'érable, premier partage culturel gastronomique, une expérience mystique comme le dit Sr Kani.
Ce qui nous a aussi aidé, surtout les enfants, c'est de pouvoir parler à leurs amis du Canada grâce à la magie de l'internet.

En vrac quelques images qui m'ont marqué ses premiers jours:
- un petit enfant de 2 ans environ qui dormait sur le trottoir
- les couleurs des habits des femmes
- la timidité des filles à l'institut
- le travail de tout le monde


Les filles de l'IER dans les costumes traditionnels représentant les 9 régions de la Bolivie

5 commentaires ( 76 lectures )   |  permalien   |   ( 3 / 1057 )

<< <Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | Suivant> >>